Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Rechercher
Share this Article
X

Rien n'est plus facile que d'éduquer les enfants des autres.

 

Avant de devenir parents, nous semblons tout savoir sur les bébés. Mais quand c'est notre tour, c'est un choc de réaliser à quel point nous pouvons devenir insécurisés. Ne vous inquiétez pas, vous n'êtes pas seul.

Lundi, 12 octobre, 2020 - 12:30

Avant de devenir nous-mêmes parents, nous sommes tous de brillants experts en la matière. Nous n'hésitons pas à émettre des avis forts, comme si nous comprenions vraiment ce dont nous parlons, nous jugeons le comportement des enfants qui nous entourent - toujours en étant certains que les nôtres seront totalement différents en mieux évidemment - nous décrions les méthodes éducationnelles des autres, et le proverbial « Si c'était mon fils... » nous vient souvent à l'esprit. Tout cela parce que - comme nous le savons tous pertinemment - il n'y a rien de plus facile que d'élever les enfants des autres.

Avant de devenir parents, nous sommes les rois des certitudes. Mais une fois devenus nous-mêmes parents, un torrent d'incertitudes nous submerge et s'en remettre n'est pas chose aisée.
D'un coup d'un seul, toutes nos prétendues connaissances s'envolent. Au même titre que tout ce que nous prenions pour acquis, tout ce qui nous semblait si évident, facile et intuitif. Mais ça, il est bon de le répéter, c'était pour les enfants des autres.

Donc, notre fils aussi a du mal à dormir. Et ce n'est pas parce qu'il a froid, chaud, faim, mal au ventre ou fait ses dents. Donc, notre fils refuse aussi de manger. Et ce n'est pas parce que la soupe est trop épaisse ou trop liquide, trop salée ou pas assez. Donc, notre fils nous répond. Et ce n'est pas par manque d'éducation à la maison ou à l'école. En fait, rien n'est comme nous avons toujours dit aux autres que ce serait. Et c'est à ce moment-là que nous réalisons que toutes les théories que nous avons un jour énoncées du haut de notre grande expertise ne fonctionnent pas vraiment dans la vraie vie.

Pendant trop longtemps, on ne nous a vendu que le bon côté de la vie de parents. L'immense joie d'avoir un bébé à la maison ou de voir une famille grandir. La noble mission d'accueillir un nouvel être dans ce monde, d'élever un enfant et de lui transmettre nos meilleures valeurs. Mais pour le reste, on ne nous a pas vraiment expliqué grand-chose. L'inconfort de la grossesse pour tant de femmes, l'accouchement pas toujours si facile et charmant, la dépression post-partum, les changements et pressions qu'un bébé engendre au niveau d'une relation, la privation de sommeil, les nerfs à vif, ...

Ensuite, nous sommes entrés dans la phase de surinformation. Avec la croissance explosive du monde numérique, tout le monde s'est retrouvé subitement avec une plateforme pour partager ses opinions, souvent de manière hyperréaliste. Forums pour papas et mamans, groupes Facebook, blogs sur la maternité, ... tout cela et bien plus a alors fait son arrivée. Toutes les plaintes et opinions ont été amplifiées et partagées et avec elles est apparue la face sombre de la vie de parents. Eh oui, avoir un enfant est quelque chose de difficile. On peut parfaitement se sentir seul avec un enfant dans les bras. Un bébé peut finir par séparer un couple. Fini de prendre un bain en paix ou de faire ne fût-ce que la moitié de ce qu'on avait prévu ou rêvé de faire pendant le congé de maternité. Tout ce qui semblait si évident pour les enfants des autres ne semble pas fonctionner avec les nôtres. Et c'est alors que nous réalisons qu'en fait, nous ne savons rien.

Il n'existe pas d'expérience plus humble que la naissance d'un enfant. Cela nous force à reconnaître les limites ténues de nos connaissances et à réaliser, souvent, que tout ce que nous avons pour avancer est ce paramètre ô combien incertain qu'est notre... instinct. Et soudain, on se dit que tous les livres qu'on a lus, tous les documentaires qu'on a regardés et tous les cours et conférences auxquels on a participé n'étaient pas forcément utiles. Un enfant - chaque enfant - est surprenant et nous rappelle constamment toutes ces fois où nous avons entendu nos parents dire : « tu comprendras quand tu auras des enfants ».

Pauline, maman de Rosa.

Lire plus

Rejoignez le Nestlé Baby&Me Club

La tranquillité d'esprit pour les parents à portée de clic.

  • Contenu éducatif, articles et recettes
  • Outils interactifs pratiques
  • Contenu par tranche d’âge
  • Cadeaux exclusifs
  • Réductions et échantillons
  • Newsletters personnalisées
  • Service consommateurs
A voir aussi
Rechercher

Vous n'avez toujours pas trouvé
ce que vous cherchiez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche. Nous vous répondrons avec plaisir.

Connectez-vous ici

Connectez-vous et continuez l'aventure avec Nestlé Baby & me