Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Rechercher
Pas encore membre? Enregistrez-vous ici

Share this Article
X
mama zit

Envie d'un bébé? Je fais un check-up !

 

C'est décidé, j'ai envie de pouponner ! Tout d'un coup, c'est devenu comme une évidence, mon souhait le plus cher… Mais avant de me lancer dans la grande aventure de la maternité, j'ai entendu dire qu'il était préférable de faire un bilan de santé. De quoi s'agit-il ?

Jeudi, 10 décembre, 2015 - 13:05

Vous le savez certainement, une femme enceinte doit faire davantage attention à sa santé. Mais savez-vous aussi qu'avant la grossesse, il est conseillé de réaliser un check-up préconceptionnel ou périconceptionnel (désigne la période autour de la conception, du désir d’enfant au 3e mois de grossesse) ? Ce mot un peu barbare signifie tout simplement que la future maman réalise un examen complet sur sa santé générale. Souvent encore trop peu pratiqué, il permet de mettre toutes les chances de son côté, pour une grossesse épanouie et zen ! Quelques explications.

Je fais le bilan (de santé) !

Première étape : prenez rendez-vous chez votre généraliste ou gynécologue, et parlez-lui de votre désir de grossesse. L'examen médical qui s'ensuit, consiste à contrôler un certain nombre de points qui pourraient avoir une implication sur votre grossesse, outre les examens classiques (pression artérielle, rythme cardiaque…) :

  • le poids. Une maigreur excessive ou un surpoids sont des facteurs de risques, notamment d’hypertension gravidique.
  • les maladies spécifiques : asthme, problèmes cardiaques, insuffisance veineuse, troubles de la thyroïde...
  • les antécédents familiaux, comme le diabète.
  • la validité des vaccins. Si nécessaire, votre médecin pourra vous prescrire certains vaccins (notamment la rubéole et le rappel DT polio et coqueluche), à faire au moins trois mois avant la conception.
  • les traitements médicaux en cours. La prise de certains médicaments peut affecter le bon développement de bébé : antibiotiques, pilules amincissantes, antidépresseurs, anti-épileptiques…

Vous pouvez également faire ce check-up si bébé se fait attendre… Ce sera l’occasion de discuter avec votre médecin de vos éventuels problèmes pour tomber enceinte. Il pourra aussi vous expliquer le principe des tests d’ovulation, qui détectent votre période de fertilité. Ainsi, vous pourrez être rassurée : rares sont les femmes qui tombent enceintes immédiatement. Un peu de patience !

Quelques examens complémentaires

En fonction des cas, le médecin peut prescrire :

  • une prise de sang pour vérifier que la future maman est bien immunisée contre la toxoplasmose et la rubéole.
  • un dépistage de l’hépatite B, de l’hépatite C et du virus du Sida.
  • une analyse pour contrôler l’absence d’albumine et de sucre dans les urines, et ainsi écarter les risques de problèmes rénaux et de diabète.

Je fais le plein de folates et de fer

La prise de folates (ou vitamine B9), sous forme de complément alimentaire, est aujourd’hui unaninement recommandée par les médecins. Cette vitamine est essentielle dès les premiers jours de la grossesse dans la formation du tube neural.

Elle est donc indispensable en cas de carence : alimentation déséquilibrée, jumeaux, prise de médicaments qui inhibent cette vitamine (anti-épiletiques, certains anti-diabétiques) ou s’il existe un antécédent de malformation du tube neural dans la famille. La prise d’un complément alimentaire devrait commencer deux mois avant la conception, et se poursuivre pendant le premier trimestre. Cette vitamine est tellement importante que dans certains pays (USA, Grande Bretagne) on la propose de façon systématique même sans facteur de risque. Si nécessaire, le médecin peut également conseiller une supplémentation en fer.

Tabac, alcool... : au revoir !

Cette visite permet de faire le point sur les mauvaises habitudes à abandonner et, éventuellement, de se faire aider. Pendant 9 mois, c'est vous qui allez fournir à bébé tout ce dont il a besoin pour se développer. Ainsi, ce qui est nocif pour vous, l'est encore plus pour votre bébé. Véritable 'éponge', le placenta transmet immédiatement à votre futur bébé ce que vous consommez. Pour cette raison :

  • l’alcool est formellement déconseillé !
  • l’usage de drogues doit aussi, bien évidemment, être stoppé.
  • le tabac doit, dans l’idéal, être arrêté dès que l’envie de bébé se fait sentir. Le médecin peut vous informer sur les patchs et autres substituts nicotiniques.
  • et naturellement, pour préparer le terrain, misez sur une alimentation équilibrée, couplée à une activité physique régulière (vive les escaliers !).

Ne l’oubliez pas : vous préparez le cocon de votre futur bébé. Toutes ces précautions permettent de le rendre le plus accueillant possible ! C'est chouette de pouvoir déjà agir en faveur d'une future grossesse réussie, non ?

Aline, maman de Camille
"Vraie fêtarde depuis toujours, j'en ai bien profité, je dois dire ! Soirées jusqu'au bout de la nuit, cigarettes à gogo, vacances boules à facettes... je ne m'étais jamais imaginée un biberon dans mon sac à main ! Jusqu'à ce que je recontre mon futur mari dans une réunion client, pourtant soporifique. En un an, à la surprise générale (plus personne n'y croyait), j'ai fait un tiercé gagnant : emménagement, mariage et bébé. J'ai du jour au lendemain changé ma vie, plus saine, et ce, avant même l'annonce de ma grossesse. Bizarrement, ça c'est fait comme une évidence."

Lire plus

Rejoignez le Nestlé Baby Club

La tranquillité d'esprit pour les parents à portée de clic.

  • Recevez des produits et des échantillons gratuits
  • Faites des économiesFaites des économies
  • Bénéficiez d'outils interactifs pratiquesBénéficiez d'outils interactifs pratiques
  • Profitez de menus et de recettesProfitez de menus et de recettes

S'inscrire maintenant !

A voir aussi