Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Rechercher
Share this Article
X

Papas, quelles sont vos alternatives pour combiner emploi et paternité? Voici quelques solutions

 

Combiner un emploi et vos responsabilités de papa est un vrai challenge pour la majorité des pères aujourd'hui. Bonne nouvelle, il existe pleins de solutions pour permettre au père d'être présent, tout en restant investi dans son boulot.

Mardi, 9 février, 2021 - 17:28

Vous avez envie d’être un père aussi présent que possible, malgré vos responsabilités et un boulot prenant ? Certaines solutions existent pour vous faciliter la tâche. On les parcourt avec vous.

Prendre soin de son bébé, le voir grandir ou partager le rôle de parent à parts égales… Voilà autant de bonnes raisons de vous libérer du temps à l’arrivée de bébé. Parce qu’être un parent présent tout en restant investi dans son boulot : c’est possible ! On vous explique les différentes options...    

Le congé de paternité :

En matière de congé de paternité, la tendance est à l’allongement : et c’est tant mieux ! La loi semble être du côté des papas modernes, puisqu’en Belgique, le congé de paternité passera de 10 à 15 jours dès 2021 et cinq jours supplémentaires seront également ajoutés dès 2023. L’objectif de cette nouvelle législation ? « Permettre une répartition plus équilibrée, entre les hommes et les femmes, de l’accueil et des soins aux enfants ». Les travailleurs indépendants bénéficieront du même régime.  

Le congé parental :

En proposant des jours de congé pour les jeunes parents, le congé parental permet aux jeunes parents de consacrer davantage de temps à leur famille et de mieux concilier vie privée et vie professionnelle. Et les pères sont de plus en plus nombreux à en profiter. D’après une étude de l’Onem sortie en 2017, « en 14 ans, 14 fois plus de pères ont réduit leur temps de travail pour se consacrer à leurs enfants ». Même s’il y a encore du chemin à faire, cette évolution démontre un changement de mentalités, de la société et du cadre légal qui va avec.

Côté pratique, le site de l’ONE explique en détails le fonctionnement du congé parental, qui s’organise comme suit : « Le travailleur a le droit de suspendre l’exécution de son contrat de travail selon les formules suivantes :  

- Un temps plein de 4 mois, cette période peut être fractionnée par mois ;

- Un mi-temps de 8 mois, cette période peut être fractionnée en période de 2 mois ou un multiple de ce chiffre.

- Un cinquième-temps de 20 mois, cette période pouvant être fractionnée en période de 5 mois ou un multiple de ce chiffre. »

Pour bénéficier de son congé parental, le père a tout son temps, puisque « le congé parental peut être pris à partir de la naissance ou de l’adoption d’un enfant jusqu’à ce que ce dernier atteigne l’âge de 12 ans ». Ce droit vaut pour chacun des parents individuellement, et pour chaque enfant. La réglementation du congé parental dépend également du secteur dans lequel vous travaillez. Consultez ce lien de L’Onem pour obtenir toutes les informations selon votre secteur.  

Le crédit-temps avec motif :

Outre le congé de paternité et le congé parental, différentes formules permettent de réduire ou de réaménager son temps de travail en tant que papa. C’est notamment le cas du crédit-temps avec motif, par exemple.  

Comme l’explique le site du SPF Emploi, « Le travailleur a droit à un crédit-temps de 51 mois maximum pour s'occuper de son enfant jusqu'à l'âge de 8 ans. (…) Le crédit-temps avec motif pour s'occuper de son enfant jusqu'à l'âge de 8 ans peut toujours être pris sous la forme d'un crédit-temps d'1/5. » Ces règles diffèrent toutefois si vous êtes le parent d’un enfant handicapé. Dans ce cas-là, le SPF Emploi précise que le crédit-temps de 51 mois est valable jusqu’à que l’enfant soit âgé de 21 ans.    

Contrairement au congé parental, le crédit-temps n’est pas valable pour chaque enfant. Comme le précise l’Onem, il s’agit d’un crédit valable « sur l’ensemble de la carrière professionnelle. Avec maximum 51 mois calendrier tous motifs différents confondus ».  

Vous envisagez un remaniement de votre temps de travail à l’arrivée de bébé ? En tant que papa, passer en 4/5ème peut déjà faire une grande différence, comme l’explique Pieter-Jan dans notre série « Backstage of Happiness » (lien). Ce jeune père a décidé de consacrer une journée par semaine à son petit garçon. Et vous, quelle option choisiriez-vous ?  

Retour vers tous les articles

Lire plus

A voir aussi

Rejoignez le Nestlé Baby&Me Club

La tranquillité d'esprit pour les parents à portée de clic.

  • Contenu éducatif, articles et recettes
  • Outils interactifs pratiques
  • Contenu par tranche d’âge
  • Cadeaux exclusifs
  • Réductions et échantillons
  • Newsletters personnalisées
  • Service consommateurs
Rechercher

Vous n'avez toujours pas trouvé
ce que vous cherchiez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche. Nous vous répondrons avec plaisir.

Connectez-vous ici

Connectez-vous et continuez l'aventure avec Nestlé Baby & me