Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Rechercher
Pas encore membre? Enregistrez-vous ici
Share this Article
X
baby

Quels sont les différents types d'accouchement ?

 

Donner naissance à un bébé est un acte naturel. Mais de nombreux accouchements dans mon entourage ne se sont pas déroulés comme prévus ! Bébé qui arrive par le siège, bassin trop étroit… et c’est la césarienne. A quoi dois-je m'attendre ?

Jeudi, 10 décembre, 2015 - 13:05

Lors des cours de préparation à l’accouchement, on vous explique les différents types d’accouchement. Ainsi, vous êtes préparée à toute éventualité ! "Voie basse" ou "voie haute" : gardez confiance, tout se passera bien.

L’accouchement par voie basse

Dans 97% des cas, le bébé se présente par la tête, c’est-à-dire avec la tête en bas, bien fléchie. L’accouchement se déroule alors en respectant les grandes étapes : contractions, perte des eaux, dilatation du col, expulsion… S’il se présente par le siège, le médecin peut envisager un accouchement par voie basse, s’il la juge sans danger, normalement une césarienne est pratiquée.

Dans certains cas, l’accouchement peut être déclenché : lorsque la santé de la maman et/ou du bébé sont en jeu, quand la délivrance est trop longue, quand le terme est dépassé… ou simplement si la mère et/ou l’équipe médicale veulent que l’accouchement se déroule à une date précise, pour des raisons de commodité. On injecte alors à la femme un médicament qui va déclencher ou renforcer les contractions.

L’accouchement par césarienne

C’est un autre type d’accouchement déclenché. La césarienne peut être programmée pour de multiples raisons : présentation par le siège, bébé trop gros, bassin de la maman trop étroit, problèmes de santé pour la mère (hypertension, diabète), souffrance fœtale… La césarienne peut être décidée au cours de l'accouchement prévu initialement par voie basse, si le bébé ne s’engage pas, si le col ne se dilate pas, s’il y a souffrance fœtale…

La césarienne se déroule nécessairement dans un bloc opératoire, puisqu’il s’agit d’une intervention chirurgicale. Elle consiste à inciser l’abdomen et l’utérus pour faire sortir le bébé (en une dizaine de minutes seulement). Elle est effectuée sous anesthésie péridurale ou, dans certains cas, générale. La présence du papa lors de la césarienne n’est pas toujours autorisée.

En Belgique, la pratique des césariennes a fortement augmenté ces dernières années. Elles concernent aujourd’hui près de 20 % des naissances, contre 11 % dans les années 90. Or l’Organisation Mondiale de la Santé recommande de ne pas dépasser un taux de 15 % des accouchements : cela aurait un impact plus négatif que positif au regard des risques de cette opération.

En effet, si la naissance est « moins douloureuse » pour la maman, les risques engendrés par un accouchement par césarienne peuvent être plus élevés (complications infectieuses, phlébite, embolie pulmonaire…). Sans compter la fatigue et les douleurs abdominales post-natales.

Les cas particuliers

Si vous attendez des jumeaux, l’accouchement se déroule généralement un peu plus tôt, entre 37 et 38 semaines de grossesse. Selon la position des bébés, l’équipe médicale choisira un accouchement par voie basse ou une césarienne. Cette dernière est décidée dans la moitié des cas environ, pour éviter toute complication.

Lire plus

Rejoignez le Nestlé Baby Club

La tranquillité d'esprit pour les parents à portée de clic.

  • Recevez des produits et des échantillons gratuits
  • Faites des économies
  • Bénéficiez d'outils interactifs pratiques
  • Geniet van tientallen originele menu's en recepten

S'inscrire maintenant !

A voir aussi