Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Share this Article
X
Zwanger buik

Enceinte et sportive : c'est possible !

 

Pas question d’arrêter tout exercice physique pendant la grossesse ! Au contraire : faire du sport est recommandé. Quelles sont les activités physiques que je peux faire ? J'adopte certaines règles de prudence et hop, je saute dans mes baskets !

Jeudi, 10 décembre, 2015 - 13:05

Vous aimez courir, faire de la danse ou de longues balades à vélo… Sachez que ces activités ne sont pas interdites si votre grossesse se déroule normalement. Bien pratiquées, elles sont même essentielles pour vous aider à contrôler votre prise de poids, vous détendre, soulager certaines douleurs (dorsales notamment), entretenir la tonicité de vos muscles, et même vous préparer à l’accouchement. Mais attention, si vous avez une grossesse dite « à risques », votre médecin pourra vous interdire toute activité physique. Dans tous les cas, consultez-le d’abord afin de faire un point précis sur les bons réflexes à adopter.

Quels sports pendant la grossesse ?

Les sports interdits pendant la grossesse sont ceux qui engendrent des risques de traumatismes : sports collectifs (basket, foot, handball…), sports de combat (judo, boxe…), sports intenses (aérobic, cardio-training). Evitez également les activités où le risque de chutes est important : équitation, ski ou roller par exemple.

Hormis ces cas particuliers, tous les autres sports vous sont autorisés, à condition de rester dans les limites du raisonnable (vous ne préparez pas un marathon !). Le maître-mot est : douceur. A vous les cours de gymnastique douce, la marche, la natation, le yoga, le stretching… Pourquoi ne pas, d’ailleurs, suivre des cours de gym ou de yoga spécial femmes enceintes ?

Si vous étiez une fan de vélo ou de course à pied avant de tomber enceinte, vous pouvez continuer ces activités, en levant un peu le pied et en évitant de forcer, jusqu’au 5e mois de grossesse environ. A partir de cette période, évitez également les activités où vous devez vous allonger sur le dos. Le plus important est d’écouter votre corps : au moindre essoufflement ou à la moindre douleur inhabituelle, arrêtez-vous. Et si votre ventre vous gêne, ne forcez pas.

Les précautions à prendre

  • Ne faites pas de sport le ventre vide. Si nécessaire, 30 minutes avant, mangez une banane, des fruits secs ou une barre de céréales. Et emmenez-en avec vous, en cas de coup de pompe.
  • Pensez à bien vous échauffer, et à faire quelques exercices d’étirement doux après votre séance.
  • Préférez les vêtements larges et respirants. Optez pour une bonne paire de baskets et un soutien-gorge assurant un bon maintien.
  • Hydratez-vous régulièrement, même pendant l’effort.
  • Arrêtez-vous dès que vous vous sentez fatiguée ou nauséeuse.
  • Ne faites pas de sport s’il fait chaud ou trop humide.

La natation est excellente pour les femmes enceintes. Préférez la nage sur le dos ou l’aquagym prénatale, idéale pour la tonicité et la circulation. De nombreuses piscines en proposent.

Lire plus

Rejoignez le Nestlé Baby Club

La tranquillité d'esprit pour les parents à portée de clic.

  • Recevez des produits et des échantillons gratuits
  • Faites des économiesFaites des économies
  • Bénéficiez d'outils interactifs pratiquesBénéficiez d'outils interactifs pratiques
  • Profitez de menus et de recettesProfitez de menus et de recettes
A voir aussi

Vous n'avez toujours pas trouvé
ce que vous cherchiez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche. Nous vous répondrons avec plaisir.