Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Rechercher
Pas encore membre? Enregistrez-vous ici
Share this Article
X
Baby pakt vinger

Allaiter, c'est bon pour moi !

 

Avoir un lait toujours disponible et parfaitement adapté à mon bébé, perdre mes kilos sans régime, et profiter de ce véritable anti-déprime… c'est tout vu, pour moi : je vais allaiter !

Jeudi, 10 décembre, 2015 - 13:05

C’est vrai, nourrir son bébé au sein requiert beaucoup de disponibilité, du moins les premières semaines de "rodage". Si vous faites ce choix, sachez que cet investissement sera doublement bénéfique puisqu’il est profitable à votre santé et à votre moral. Sans parler de la praticité de ce mode d’alimentation, toujours disponible, à la bonne température et gratuit.

Les "plus" physiologiques

  • L’ocytocine, une des hormones libérées durant l’allaitement, provoque des contractions de l’utérus (ou tranchées). Plus ou moins douloureuses les 2 ou 3 premiers jours, celles-ci permettent à l'utérus de retrouver plus rapidement sa taille, sa forme et sa tonicité d’avant grossesse. Par ailleurs, cette hormone réduit les pertes sanguines et les risques d’hémorragies post-partum. Et favorise une meilleure re-minéralisation osseuse donc diminue le risque d’ostéoporose après la ménopause. Un certain nombre d’études scientifiques indiquent également que l’allaitement à long terme (entre six et douze mois cumulés) contribuerait à réduire l’apparition de cancers du sein, des ovaires et de l’utérus.
  • Autre "plus" non-négligeable : non seulement allaiter puise dans les ""réserves"" accumulées au cours des neuf mois de grossesse, mais augmente en plus les dépenses énergétiques. Aussi, à condition d'adopter une alimentation équilibrée et d'éviter de grignoter, la lactation permet de perdre du poids plus rapidement et sans régime !

C’est bon pour le moral !

  • Le chamboulement hormonal de la grossesse puis de l’accouchement, ses nouvelles responsabilités de maman, la fatigue constituent un terreau favorable à la déprime, le redouté "baby-blues". Parmi les parades à cette période de transition et de prise de nouveaux repères : l’allaitement. L’ocytocine favorise aussi la détente et la relaxation de la maman.
  • Enfin, en allaitant vous vous simplifiez la vie : pas de biberons à préparer, à réchauffer et à nettoyer une dizaine de fois par jour les premiers temps ! Et vous faites des économies.

"Et papa dans tout ça ?"

Son rôle est primordial. Il contribue activement au développement psychoaffectif de l'enfant. Il lui procure, ainsi qu’à la maman, un sentiment de sécurité et une présence bienveillante indispensables à l’harmonie familiale. Donc au bon déroulement de l’allaitement. Comment l’aider à trouver sa place ? Lui proposer de prendre en charge les changes, le bain et les promenades pendant que maman se repose. De même que les courses, les tâches ménagères et le soin des autres enfants, les premières semaines.

Lire plus

Rejoignez le Nestlé Baby Club

La tranquillité d'esprit pour les parents à portée de clic.

  • Recevez des produits et des échantillons gratuits
  • Faites des économies
  • Bénéficiez d'outils interactifs pratiquesBénéficiez d'outils interactifs pratiques
  • Profitez de menus et de recettesGeniet van tientallen originele menu's en recepten

S'inscrire maintenant !

A voir aussi