Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Rechercher
Pas encore membre? Enregistrez-vous ici
Share this Article
X
baby voetjes

Nos irrésistibles bébé ou comment l'instinct vient aux mères

 

On s’est beaucoup interrogé sur l’instinct maternel : existe-t-il ou pas ? Que ressent une jeune mère lorsqu’elle tient son bébé pour la première fois dans ses bras ?

Jeudi, 10 décembre, 2015 - 13:05

On s’est beaucoup interrogé sur l’instinct maternel : existe-t-il ou pas ? Qu’est-ce que c’est au fond ? Que ressent une jeune mère lorsqu’elle tient son bébé pour la première fois dans ses bras ? Mais si l’on observait les choses aussi du côté du nouveau-né. Car il est loin d’être passif dans cette belle histoire…

Les théories du sentiment maternel

D’un côté, un instinct irrésistible, un dévouement commun à toutes les femelles du règne animal, de l’autre, une construction culturelle, qui n’emprunterait rien à la nature et n’irait pas de soi. Mais on a réfléchi comme si dans cette affaire le bébé était passif. Or c’est loin d’être le cas ! Sait-on que dès les premiers jours de sa vie, et même un peu avant, notre bébé met en œuvre toute une stratégie de séduction, qui marche très bien sur sa maman, mais aussi sur la plupart des adultes qui ont l’occasion de faire sa connaissance…

Chez les souris, le gène de l’amour maternel est activé par les souriceaux !

Que nous apprennent nos amies les souris ? Que lorsqu’elles sont génétiquement modifiées, elles ne s’intéressent pas du tout à leurs petits, elles qui sont d’ordinaire des mères très attentionnées. Que s’est-il passé ? On les a privées du gène fosB, qui participe à la production d’hormones stimulant la réaction maternelle. Tiens tiens, alors voilà dites-vous, l’instinct maternel est dans les gènes.  Pas si simple ! Car ce qui rend ce gène actif chez la mère, c’est l’odeur du souriceau nouveau-né. À la campagne, on sait bien qu’il ne faut surtout pas toucher à un lapereau qui vient de naître : s’il est imprégné d’une odeur étrangère, sa mère ne le reconnaîtra plus et n’hésitera pas à le tuer.
Alors, un instinct maternel, oui, mais à condition que les bébés s’en mêlent : pour être nourris et choyés, les petits animaux doivent d’abord attirer leur mère d’une façon ou d’une autre.

Tout ce qui est petit est joli…

Primatologues et sociobiologistes parlent de « l’appel magnétique des bébés ». Partout dans le monde, on trouve les bébés irrésistibles. Nous sommes sensibles aux caractéristiques de la néoténie, c’est-à-dire à tous les signes qui nous indiquent l’extrême jeunesse et la vulnérabilité d’un petit : grosse tête ronde,  petite taille, grands yeux étonnés…
Cela vaut bien sûr pour nos bébés, mais aussi pour les bébés animaux : qui ne trouve pas absolument ADORABLE un chaton, un chiot, un ourson, un petit agneau, même un lionceau ou un bébé tigre ? Dans certaines tribus de singes, les petits ont en naissant un pelage noir, blanc ou feu qui les distingue nettement de celui des adultes et les signale à tout le groupe comme des bébés. Fascinées, les femelles se disputent pour les garder au bras, quand la mère veut bien partager !

Première séduction : être un bébé dodu

Lorsqu’une nouvelle maman et son bébé prennent connaissance l’un de l’autre, il se passe entre eux des tas de choses. Déjà la mère le regarde très attentivement et convient qu’il s’agit du plus gracieux des nouveaux-nés qu’elle a jamais vu. Par rapport au petit être rouge et fripé qui vagit dans le berceau de sa voisine de chambre, par exemple, c’est frappant. Lorsqu’il est éveillé, le bébé fait toutes sortes de mimiques adorables. Il ressemble encore un peu à une grenouille, mais il va vite se remplumer. D’ailleurs à la naissance il pesait…
L’importance accordée au poids d’un nouveau-né, que l’on annonce tout de suite après le sexe et le prénom, est au fond assez curieuse. On a hâte que notre bébé devienne dodu. Savez-vous que les nouveaux-nés humains ont deux fois plus de graisse que les bébés singes, qui naissent très maigres ?
Mais à quoi donc sert tout ce gras, que nos bébés se mettent à fabriquer à la fin de la grossesse ? Deux hypothèses : c’est pour nourrir leur énorme cerveau, qui grossira de façon spectaculaire au cours des premiers mois de la vie. Et c’est pour avoir l’air potelé qui trouve grâce aux yeux de leur maman. À la préhistoire, et un peu au-delà, la sélection était impitoyable pour les bébés jugés trop menus, qui avaient alors moins de chance de survie. Il nous en est resté une préférence très nette pour les bébés charnus. Préférence que la nature a exploité en favorisant la graisse sous-cutanée des dernières semaines de grossesse.

L’instinct maternel ou les débuts d’un dialogue

Le bébé est donc génétiquement « programmé » pour nous séduire, nous attacher, s’assurer de nos soins. Dès sa naissance, il reçoit des signes et en émet. Son cerveau si développé lui permet très tôt d’imiter les mimiques de ses parents, d’interagir avec eux. Le nouveau-né montre une attirance spontanée pour les formes courbes et les mouvements caractéristiques du visage humain. Il reconnaît la voix de sa mère et son odeur, dont il a fait la découverte dans l’utérus. Quant à elle, il lui faut une journée pour reconnaître l’odeur de son bébé, deux jours pour distinguer son cri parmi celui d’autres nouveaux-nés !
Ce qu’on appelle « instinct maternel », si cela existe, serait donc plutôt une interactivité complexe et très particulière entre une mère et un nourrisson, un dialogue sensible fait d’une quantité de signes qu’ils interprètent tous les deux de façon spontanée et inconsciente afin de s’adapter l’un à l’autre le mieux possible.
Alors quand vous avez le sentiment de ne pas le comprendre, ne vous affolez pas. Toute communication a ses brouillages et ses ratés, songez que vous en êtes aux balbutiements, et qu’en ce qui concerne le sujet « maman », votre bébé est un expert !

Lire plus

Rejoignez le Nestlé Baby Club

La tranquillité d'esprit pour les parents à portée de clic.

  • Recevez des produits et des échantillons gratuits
  • Faites des économiesFaites des économies
  • Bénéficiez d'outils interactifs pratiquesBénéficiez d'outils interactifs pratiques
  • Profitez de menus et de recettesGeniet van tientallen originele menu's en recepten

S'inscrire maintenant !

A voir aussi