Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Rechercher
Pas encore membre? Enregistrez-vous ici
Share this Article
X
baby huilt

Mon bébé pleure, que faire?

 

À sa naissance, ses petits pleurs me faisaient chavirer de bonheur. Mais, de retour à la maison, sa palette de pleurs, qui va du gémissement aux hurlements, m’inquiète. Je me sens un peu désemparée et impuissante, car je ne comprends pas toujours ce qu’il veut me dire.

Jeudi, 10 décembre, 2015 - 13:05

Pour un bébé, les pleurs sont une façon de communiquer et de s’exprimer. Grâce à eux, il vous dit quand il a faim, quand il est fatigué, quand il s’ennuie.... Mais ce premier langage est difficile à décoder au début. Voici quelques pistes pour apprendre à décrypter les pleurs de votre bébé.

Les bébés capricieux, ça n’existe pas !

Un bébé vient au monde en pleurant. Cette réaction est vitale : au contact de l’air, son système respiratoire se met en marche. Ensuite, dans ses premières semaines, les pleurs du nouveau né, même s'ils sont parfois durs à supporter, témoignent d’un « instinct de vie » : ils sont la preuve qu'il est éveillé et tonique.
Chez un bébé, les pleurs ne sont pas forcément un signe de tristesse, à l'inverse de nous. Ils lui permettent d’entrer en communication avec le monde extérieur et de faire savoir à qui voudra bien l’entendre ce dont il a besoin : un câlin, une présence… Il peut aussi vous dire qu’il a faim, qu’il a mal aux dents ou au ventre. Parfois même, il manifeste sa colère quand il se sent mal compris ! Dans tous ces cas, les pleurs l’apaisent et le libèrent de ses tensions.
Le plus important quand bébé pleure est d’aller le voir (sans non plus bondir comme une gazelle au premier gémissement !) car, ce qu’il exprime avant tout, c’est un besoin d’attention : il faut lui montrer que vous vous occupez de lui. Rassurez-vous, cela ne va pas le rendre capricieux ! Au contraire, en sachant qu’il peut compter sur vous, cela l’aide à se forger une image rassurante du monde. Bref, voilà qui l’aide à bien grandir !

Larmes de crocodile ou gros bobo ?

Toute la difficulté réside donc à différencier les pleurs inhabituels signe de douleur de ceux d’un bébé bien portant… Hélas, le mode d’emploi n’est pas livré avec votre bébé et il vous faudra l’écrire ensemble jour après jour : au bout de quelques semaines, vous reconnaîtrez immédiatement quel est le ton, la tonalité, bref la musique des pleurs habituels de votre bébé quand il a sommeil, faim, ou que sa couche est sale...
Mais en attendant, quelques remarques de bon sens peuvent cependant vous aider : les pleurs de votre bébé ne peuvent pas être bien graves s’il se calme dès que vous le prenez dans vos bras et recommence dès que vous le reposez. Evidemment, si c’est le cas 24 heures sur 24, cela peut devenir problématique et il faudra bien lui expliquer : "Mon chéri, maman va te laisser un peu dans ton lit, même si tu pleures un peu car elle doit se doucher ! Tu verras comme elle sentira bon après, et on pourra aller faire un petite balade tous les deux".
Les pleurs des tout premiers mois se manifestent aussi lors des coliques : les douleurs du ventre ont l’air véritablement importantes et il n’est pas toujours facile de les calmer, même dans les bras.

Quelques astuces pour le (et se) calmer

Quand bébé se met à pleurer, le premier réflexe à avoir est d’essayer d’en trouver la raison afin de le calmer. Ce n’est certes pas toujours évident. Faites le tour des problèmes possibles, et essayez les différentes solutions : un câlin, une sieste, son doudou… Et si rien ne marche ?
Ne paniquez pas et ne restez pas seule à la maison en tête-à-tête avec votre bébé : sortez ! La poussette comme la voiture ont des vertus apaisantes incroyables sur les nourrissons.
 
Et n’oubliez pas papa ! Même si, en rentrant du travail il est un peu fatigué, confiez-lui bébé le temps de prendre l’air ou de faire une petite visite à votre meilleure amie. Vous verrez, même si les premiers temps il est un peu inquiet de cette responsabilité (et vous aussi d’ailleurs, avouons le), il appréciera rapidement ce moment unique qui lui est donné de profiter un peu seul de son bébé.

Lire plus

Rejoignez le Nestlé Baby Club

La tranquillité d'esprit pour les parents à portée de clic.

  • Recevez des produits et des échantillons gratuits
  • Faites des économies
  • Bénéficiez d'outils interactifs pratiques
  • Geniet van tientallen originele menu's en recepten

S'inscrire maintenant !

A voir aussi