Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Rechercher
Pas encore membre? Enregistrez-vous ici
Share this Article
X
baby flesje

Mon bebe est il allergique au lait de vache?

 

Après avoir pris son biberon ou son laitage, mon bébé n’est pas en forme. On évoque une allergie au lait de vache, j’aimerais en savoir plus. Y a-t-il des solutions pour y faire face ?

Mercredi, 15 mars, 2017 - 14:42

Une allergie au lait de vache, oui, mais laquelle ?

Le lait de vache peut être à l'origine d'une allergie, celle aux protéines de lait de vache (qui provoque une réaction de défense du système immunitaire) ou encore d'une intolérance, celle au sucre du lait, appelée intolérance au lactose (qui s’explique par une sécrétion insuffisante de lactase - l’enzyme qui digère le lactose - dans l’intestin).
L’allergie aux protéines du lait de vache a doublé en dix ans (les causes sont multiples et la liste est encore pour l’instant assez floue selon les spécialistes). Elle représente 13 % des allergies alimentaires de l’enfant. Et touche environ 3 % des nourrissons de moins de deux ans. Dans plus de 80 % des cas, elle disparaît vers l’âge de un ou deux ans, dès lors qu’un régime d’éviction totale a été mené. Pour 20 % des enfants touchés, elle sera définitive. Si votre bout de chou se révèle allergique, les informations suivantes vous seront utiles.


Un diagnostic délicat…

Comment reconnaître ce type d'allergie ? Pas évident, car les signes sont variés et ressemblent à s’y méprendre à d’autres pathologies.
Les trois grands types de symptômes pour l’allergie aux protéines de lait de vache sont :

  • Cutanés : urticaire, eczéma, rougeur ou pâleur du visage, œdème.
  • Digestifs : régurgitations, vomissements, constipation, diarrhées chroniques (chez le nourrisson), douleurs abdominales (chez le petit enfant).
  • Respiratoires (20 à 30 % des cas) : toux sifflante, asthme, difficulté à respirer.

Beaucoup plus rarement, heureusement, le choc anaphylactique (perturbation majeure de la circulation sanguine combinée à une chute brutale de la tension artérielle) qui nécessite une hospitalisation d’urgence.
Les signes de l’intolérance au lactose : diarrhées aigües et irritantes, ballonnements, crampes d’estomac, gaz, vomissements.

Pour confirmer les suspicions du médecin ou du pédiatre, il est nécessaire de faire un bilan allergique complet chez un spécialiste. Il procédera à des tests cutanés (réactions immédiates), et/ou éventuellement utilisera un patch test ou un test de provocation pour mettre en évidence des manifestations pendant la digestion et croiser les données avec celles de la prise de sang.
 

Il y a des allergiques dans ma famille, est-ce que cela joue un rôle?

Un parent ou un membre de la fratrie peut être allergique au lait de vache sans que le nouvel enfant le soit. Ceci dit, on constate une prévalence des allergies alimentaires au sein des familles présentant déjà d’autres types d’allergies.

Quelle alimentation possible ?

Le diagnostic est confirmé : c’est une allergie ou une intolérance au lait de vache. La guérison ne passant que par le retrait total de cet ingrédient sous toutes ses formes, vous vous demandez comment votre enfant va pouvoir s’alimenter et mener à bien sa diversification. Tout ceci se fera selon les conseils de votre pédiatre ou médecin, bien sûr, mais voici quelques pistes :

  • Primo, son lait infantile sera remplacé par un hydrolysat de protéines, le substitut classique au lait de vache destiné aux nourrissons (qui n’a rien à voir avec un lait hypoallergénique). Ce lait adapté n'est pas moins riche que le lait précédent de votre bébé et participera tout aussi efficacement à sa croissance ! Si vous l'allaitez, c'est à vous d'éliminer les produits laitiers de votre alimentation car une partie des protéines de lait de vache passent dans le lait maternel.
  • Deuxio, vous allez décrypter toutes les étiquettes pour traquer la moindre trace de protéines de lait de vache dans les aliments de consommation courante. Les appellations les plus connues : lait en poudre, caséine, caséinate, lactoglobuline, lactalbumine, lactosérum… (liste non exhaustive). Ayez l'œil !

Et le lait de soja ? La Commission de Nutrition de la Société Suisse de Pédiatrie déconseille l’utilisation de soja pour les enfants de moins de trois ans.
Même si l'allergie au lait de vache complique la façon dont vous allez nourrir bébé, votre allergologue et votre pédiatre vous accompagneront tout au long du développement nutritionnel de bébé.


Les anticorps contenus dans le lait maternel constituent la meilleure des préventions contre les allergies alimentaires. Pour que l’effet protecteur agisse pleinement, l’allaitement devrait idéalement durer au minimum six mois.

 

Lire plus

Rejoignez le Nestlé Baby Club

La tranquillité d'esprit pour les parents à portée de clic.

  • Recevez des produits et des échantillons gratuits
  • Faites des économiesFaites des économies
  • Bénéficiez d'outils interactifs pratiquesBénéficiez d'outils interactifs pratiques
  • Profitez de menus et de recettesGeniet van tientallen originele menu's en recepten

S'inscrire maintenant !

A voir aussi