Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Rechercher
Pas encore membre? Enregistrez-vous ici
Share this Article
X
borstvoeding

Aurai-je assez de lait?

 

J'ai envie d'allaiter, mais je me demande si mon lait sera suffisamment riche et abondant pour nourrir mon bébé. Comment puis-je faire pour favoriser la lactation ?
 

Jeudi, 10 décembre, 2015 - 13:05

Pas d'inquiétude : dans des conditions normales de santé et d’hygiène, la glande mammaire possède une surcapacité de lactation nécessaire à la croissance du bébé. Focus sur le processus de lactation et conseils pour avoir du lait en abondance.

Le principe de l'offre et de la demande

La fabrication du lait est un processus qui évolue avec le temps et qui s'adapte en fonction de la demande. Deux hormones - la prolactine et l’ocytocine, responsables respectivement de la production de lait et de son éjection - sont libérées par l’hypophyse. Ce mécanisme physique débute en milieu de grossesse afin que tout le « dispositif » soit opérationnel lorsque votre bébé vient au monde, y compris avant le terme.

Au moment de l'accouchement (et parfois juste avant), les femmes ont des écoulements de colostrum, un "lait" épais et très sucré adapté aux nourrissons.

Ensuite, vient le lait de transition : soit la 1ère montée de lait, entre deux et cinq jours après la naissance. Vos seins sont lourds, chauds, congestionnés. Vous pouvez parfois éprouver une sensation de crépitement qui est bien sûr nouvelle et surprenante. Rien d'anormal !

Au terme des 15 premiers jours d’allaitement, le lait produit devient "mature". Sa composition se modifie au cours de la tétée et tout au long de la période d'allaitement pour répondre en permanence aux impératifs de croissance de l'enfant.

Comment faire en pratique ?

Changez de sein à chaque tétée (pour le vider) ou, au contraire, alternez les deux seins pendant la même tétée.

A chacune de faire selon ce qui lui correspond le mieux et favorise le mieux sa lactation.

Bébé à son rythme !

Rassurée quant à votre aptitude à produire autant de lait que nécessaire, vous vous demandez peut-être si votre enfant a suffisamment de tétées.

Chaque bébé est différent. Il n'y a pas de norme en termes de durée et quantité ! Il n’y a pas de nombre minimum ou maximum de tétées, ni d’intervalle fixe à respecter. Vous pouvez aussi changer de sein à chaque tétée ou, au contraire, alterner les 2 seins pendant la même tétée, à chacune de faire selon ce qui lui correspond le mieux et favorise le mieux sa lactation.

  • Les deux 1ers mois : un bébé tète en moyenne 8 à 12 fois par 24h, y compris la nuit
  • Quand l’allaitement est installé : bébé s’alimente selon un rythme régulier qui lui est propre.

Tétée rapide ou longue ?

Tout dépend de la façon plus ou moins vigoureuse de boire de votre bébé, soit environ 10 à 30 mn. Faites-lui confiance et laissez-le piloter la fréquence et l’abondance de ses repas !

Du lait à profusion !

La production de lait dépend également de votre hygiène de vie. Votre feuille de route « spécial allaitement » :

  • Pas d’alcool ni de tabac
  • Du repos (demandez de l’aide pour les repas de la famille et l’entretien de la maison !)
  • Ne démarrez pas un régime (l’allaitement fait naturellement perdre du poids)
  • Ne sautez pas de repas (même si les horaires traditionnels se décalent !)
  • Limitez la consommation de café et de thé, intensifiez celles de tisanes et d’eau
  • Veillez à avoir une alimentation équilibrée et variée. Mangez chaque jour des céréales complètes, des féculents, de la viande, des œufs ou du poisson (notamment gras - sardine, maquereau, saumon - pour les fameux omégas 3), des fruits, des légumes et crudités, des laitages/du lait, et plusieurs fois par semaine des légumineuses (lentilles, pois chiche, fèves, pois cassé, …).
  • Buvez beaucoup, c'est essentiel pour vous aider à avoir une bonne production de lait. Eau plate, eau gazeuse, tisanes, tout est bon !
  • Les aliments/épices/herbes aromatiques qui favorisent la lactation : carottes, fenouil, cresson, lentilles, topinambour, orge, millet, cumin, basilic, carvi, coriandre, fenugrec, levure de bière.

Bon à savoir !

Le lait maternel contient une hormone, la cholécystokinine, qui favorise la satiété et l'endormissement du bébé en fin de tétée.

Lire plus

Rejoignez le Nestlé Baby Club

La tranquillité d'esprit pour les parents à portée de clic.

  • Recevez des produits et des échantillons gratuits
  • Faites des économiesFaites des économies
  • Bénéficiez d'outils interactifs pratiquesBénéficiez d'outils interactifs pratiques
  • Profitez de menus et de recettesGeniet van tientallen originele menu's en recepten

S'inscrire maintenant !

A voir aussi